Implantation d'une clinique PEP

Concept:

  • Approche PEP
  • stimuler pouvoir d'agir


Groupe:

  • Encourager la transition de l'unidirectionnaloté à la bidirectionnalité, reciprocité
  • Sublimer: etre la pour moi-même ==> être la pour les autres , devient un theraépeute
  • avec mes problèmes je peux aider qqun: sublimer
  • apprentissage expérientielle


psychoED vs TCC...

tout est en fait intégré


"quest ce que je retients quest ce que j'ai appris comment appliquer"


Principe:

  • etre sécuritaire
  • favoriser les échanges et socialisation
  • etre source de changement et d'Espoir
  • favoriser les apprentissages interpersonnels
  • etre cohérent, favoriser l'appartenance
  • respecter le ryhtme des participants

Admin:

  • liste de patients
    • type de patient - collaborant, non coll , symptomatique, assympt
  • gestion de l'information
  • patient partenaire - dossier électronique wise
  • acces à l'horaire du MD, modif

Monter une business

1. McDonald's Strategy

McDonald's Main Business Strategy Was And Still Is Investing in Advertising & The Franchising Model

McDonald's Advertises towards Children & Families and Produces Recognizable Icons



2. The Keys To McDonald's Success, Rapid Growth & Market Dominance

McDonald's Keys to Success is their Focus on Customer Satisfaction

McDonald's Finds Ways to Make Customers More Satisfied with Fast Service

McDonald's Finds Ways to Make Customers More Satisfied by Creating a Clean Environment

McDonald's Finds Ways to Make Customers More Satisfied with Higher Quality Products

McDonald's Finds Ways to Make Customers More Satisfied with Affordable Prices

Ray Kroc Envisioned, Developed and Implemented A Successful Franchise Model

An Additional Item That Has Driven McDonald's Success is their Relationship with Suppliers – McDonald's Promises Loyalty in Business in Exchange for Innovation

Stratégie d'implantation

Investissement et engagement continu: pas seulement une volonté gouvernementale temporaire, mais des cliniciens, des familles, des patients... développer une culture de soins qui intègre tous le monde. "Franchise", Publicité

Un symbole, une nouvelle culture: "one stop shop", une culture, un endroit, des services pour tous, la famille aussi


Ingrédients du succès:

  • Satisfaction du service
    • Rapide, efficace, répond immédiatement au besoin, ou a un besoin important. "Americans were more on-the-go than ever, and fast service was a priority"
    • Propre = sécuritaire
    • Qualité du service
    • Pas cher = peu de responsabilité en retour - soins les plus naturels possible
  • Implantation efficace: modèle d'affaire, modèle de développement constant. Efficacité du programme: "kitchen like an assembly line to ensure maximum efficiency"
  • Collaboration, gagnant-gagnant. Innovation

PEP plus attrayant qu'à l'hopital

Pourquoi les jeunes aime aller au macdonnald:

- Pratique: bouffe rapide, pas besoin de cuisiner, vaisselle

- Bon au gout

- Bon pour la santé

- Une traite

- Pas cher

- Sentimenent de controle: all-you-can-drink

- Utiliser la salle de bain - utile pour avoir un billet medical, une pause dans le travail...


MAIS AUSSI:


- On peut avoir confiance au macdo: propre - toilete et hamberguer - tout le monde trouve son compte



DONC RÉPOND À UN BESOIN IMMEDIAT (vs une date au macdonnald... fait jamais ca)



au PEP: art, activité physique, fun, socialiation, développemet (fast food pour redonner l'espoir - fast hope)

vs fast food stress: speed, cannabis, SAQ - de plus en plus facile

meilleur recette: fast food santé...

À faire


  • direction d'évaluation des documents - faire des representations aupres d'eux
  • alliance/arrimage avec Guichet Acces: Christine Jacques
  • 811 lien



aspect admin:

  • ++ admissions au début - cues des patients IMP car oublie les nouveau cas ou confond les patients
  • comment organiser les notes, suivi, supervision, presentation des cas... --> enseigner les gens à travailler en équipe

Enseignement aux intervenants (leadership)

Défi d'uniformiser le point du vue, l'approche

Différence entre les approches - sortir du médico-centrisme

    • PSYCHOSOCIO-BIOLOGIQUE
    • Vs BIOPSYCHOSOCIAL
    • Comprehension par rapport à la RX… antidepresseur peut +++ aider?
    • Crainte à la diminution de la rx…
    • Intervenants doivent comprendre le role de la Rx
    • Créer une comprehension commune: formation en groupe


Difficulté dans la communication

    • Partage d’info
    • +++ d’info… nombre de cas du MD vs intervenant
    • Supervision passive: le travail des uns depend des autres… comment donner des taches et suivre les taches des autres…
    • Role chef d’équipe
    • Outil de suivi/supervision
    • Un cerveau commun: sharepoint?


Pression de fermeture de dossiers:

  • Garder des patients stables dans la clinique
    • Effet “optimisant” donne de l’optimisme: aux autres patients, à l’équipe… rappelle qu’il faut croire… être humble par rapport à la malaide – comme un pair aidant (LANSabina)
    • Permet de diminuer la Rx en toute quietude… pour encourager l’observance à longterme. Meilleur prédicteur de la prise de Rx: ordo de tx? Approche coercitieve? Le patient realise qu’il en a de besoin (en diminuant la Rx). Ou realise par lui meme comment gerer sa maladie selon la progression
GIRM

Savoir quand fermer stratégiquement pour responsabiliser la personne

Des limites à nos interventions – à trop aider on n’aide pas…

Aider en arrêtant d’aider

La patiente ne s’est pas présentée à son  rendez-vous aujourd’hui, il est fort probable que c’est elle-même qui l’avait pris car selon notre dernière note datée du 18 janvier 2019, nous lui laissions la liberté de décider quand elle voudrait nous revoir pour que nous la soutenions dans son plan vers son mieux être qui nécessitait surtout des mesures de responsabilisation c'est-à-dire principalement cesser de consommer et prendre sa médication.  En effet, elle nous révélait consommer pour une centaine de dollars de cannabis par mois. En janvier, il semble que nous l’ayons uniquement revue du fait qu’elle s’était présentée aux urgences en début d’année 2019. Auparavant, nous ne l’avions pas revue depuis plus d’un an. Considérant son historique de faible observance au suivi, d’hygiène de vie inadaptée qu’elle adopte de façon volontaire, nous considérons que lui proposer un suivi sans qu’elle ne s’engage aux recommandations est davantage délétère, surtout du fait qu’elle s’attend à recevoir des services de « l’extérieur » alors que la principale intervention devrait venir de « l’intérieur » soit une discipline vers une meilleure hygiène de vie. Le fait qu’elle prend rendez-vous, qu’elle annule ou qu’elle ne vient pas, cause également un certain préjudice social du fait qu’elle limite l’accessibilité à des soins en santé mentale à d’autres gens qui pourraient en bénéficier. Nous considérons donc approprié de mettre fin au suivi. Le dossier sera donc fermé dans le cas où elle nécessite des soins d’urgence, elle devrait de rendre aux urgences ou consulter son médecin de famille. De toute façon, il a été amplement enseigné à la patiente qu’il y a bien des étapes qu’elle doit dépasser avant qu’elle ne se retrouve dans des situations d’urgence. Ces étapes sont souvent négligées par la patiente. Nous pouvons dire que ce n’est pas pour de rien qu’elle tombe dans les urgences, ce n’est pas en raison d’une fatalité de sa maladie, mais une mauvaise hygiène de santé, une consommation importante et continuelle et le non respect des recommandations médicales. 

Plan : 
•Fermeture du dossier. Nous avons informé l’agent administratif qu’elle devrait être dirigée aux urgences ou à son médecin de famille s’il y a une crise. 
• Dans le cas où son médecin considère qu’elle devrait avoir un suivi longitudinal spécialisé ou une réévaluation de l’état mental par un spécialiste, elle pourra être référée au CRDS/Guichet d’accès.

Qui va vouloir apprendre à nager… reduction des méfaits…

Quand aider devient un méfait: reductions de l’aide...