S'activer pour mieux aller

L'activation comme solution contre les symptômes positifs et négatifs

Passer de la volonté à la réalité, des idées à l'action. Il ne s'agit pas uniquement de soulager la détresse liée aux symtômes positifs tels kes phénomènes hallucinatoires. Il s'agit de traiter les symptômes négatifs, l'isolement, l'inactivité, le repli sur soi sont les symptômes sur lesquels il faut s'attarder.

Des stratégies pour s'activer

  • Créer une situation de responsabilité difficilement contournable
    • Se donner des RDVs qui ne peuvent pas être annulés, que d'autres dépendent de nous
  • Renforcement positif (par contingence)
    • "tout négocier" (outre passer la "clémence" par la culpabilité de la famille). Le "tough love" est une stratégie parfois utile pour forcer l'activation d'une personne
    • Se discipliner pour se récompenser seulement après l'effort - faut par contre qu'il y ait une récompense assez intéressante qu'on désigne par "le levier"
  • Activités structurante: travail/études
  • Agenda - horaire de la semaine
  • Initier une tâche sans se soucier de la suite, le goût de poursuivre la tâche pourrait suivre (partir le moteur)
  • Se trouver un accompagnateur (gym buddy)
  • Activités physiques - sportive
  • Chimie activatrice: Rx, café
  • Environnement activateur: s'entourer de gens motivés, musique entrainante

La motivation en relation avec le stress

Comment provoquer un changement positif? Ne pas être trop encadrant pour ne pas antagoniser ni être trop persmissif anéantissant toute utilité au changement? Réponse: comme dans un entrainement physique, aller au rythme du patient, l'encourager de tolérer de plus en plus d'effort. Ne pas aller trop vite, ni trop lentement.

Stress et activation

Stress: en fin de suivi - lorsque la stabilité est atteinte, peut être l'échéance de la fin du suivi. Ceci peut stimuler le patient à ses responsabilité davantage et consolider ses acquis. C'est comme un dernier stress pour stimuler un dernier élan nécessaire pour vivre une pleine liberté...

La dopamine et la motivation...