Espace de recherche

REPIT-Psychose: Recherche et Enseignement des Pratiques Innovantes dans le Traitement de la Psychose

La recherche en appui à la clinique, la clinique en appui à la recherche

L'intuition c'est bien... mais ce n'est pas assez. La recherche au service de cet instinct médical. La recherche nous force à devenir conscient des ingrédients de nos interventions/approches surtout lorsque l'objet de la recherche est l'analyse de l'efficacité.

Le clinicien curieux s'intéresse souvent à la recherche. Cela est rassurant, car il continue à chercher des solutions. Il ne capitule pas devant des situations inhabituelles ou difficiles. Il veut résoudre, il garde espoir, il défie les normes, le statu quo et il cherche à innover. Il se rappelle que la vie est une constante évolution, que rien n'est finalement terminé, complété, si c'est le cas, alors il y aurait moins de motivation, moins de passion, plus de sens, moins de raison de vivre. C'est la tension entre ce qu'on est/où on est et ce qu'on aspire à être qui nous anime et donne du sens à la vie, à la recherche. Le clinicien chercheur est un meilleur clinicien, en plus d'être plus rigoureux pour satisfaire les besoins de la recherche, il ne se contente pas de ce qu'il sait, il accepte et accueille l'opinion et la perspective de l'autre.

Les approches de soins doivent se développer et s'adapter aussi rapidement que la maladie peut se développer ou que nos patients évoluent. Voici l'espace d'incubation et de partage de nos idées et de leur avancement. Vous êtes intéressés à nos projets et voulez contribuer?

Intérêt de la recherche chez les patients PEP vs patient multiépisodes:

  • Étude de l'évolution de la maladie
  • Intervention non pharmacologique en contexte précoce

Innovation en recherche

Innover est un sujet inhérent à recherche… la recherche est liée à une volonté d'évoluer. La possibilité d'innover c’est-ce qui rend la recherche si stimulante et nous rappelle qu’on évolue. La recherche nous encourage à persévérer, à croire et nous permet de savoir qu’on contribue à l'évolution de sa propre vie, mais surtout celle des autres.

  • À le travail des autres en constante évolution. C'est comme courir avec d'autres personne. Le groupe crée l'entrain.
  • À travers notre propre travail, l'approfondissement de nos connaissances: à la fois dans une meilleure connaissance des détails (information spécifique). mais surtout la capacité de mettre en contexte (non spécifique), de généraliser la chose, d'être humble sur le fait que les détails ne peuvent définir un tout.

Ce qu'on acquiert en faisant de la recherche:

  • La rigueur, un sérieux
  • Maintien d'une ouverture d'esprit
    • Multiple les perspectives: étroites/large, spécifique/sensible
    • On apprend que des fois c’est mieux d'éviter la précision pour avoir une vue d'ensemble. C'est un principe de mindfulness pas sur ce que c’est, mais ça passe... Décider de mettre ou ne pas mettre des lunettes: voir loin, empêche de bien voir de proche.
    • Rester curieux
    • Comprendre les archetypes: une partie qui définit un tout…
  • Elle nous permet d'être humble car on apprend qu'on ne sait pas grand chose.
    • D'être sage, de tempérer nos passions et nos convictions
    • D'accepter et faire du lâcher prise: on n'arrivera jamais à la science infuse... "C'est une roue qui tourne continuellement" comme le dit le Dr Delorme - directeur de la santé mentale au Québec. "Si on avait la solution finale, ça m'inquiéterait un petit peu, parce que ça voudrait dire qu'on aurait une société, des individus et un système qui sont statiques et ont a atteint un état d'équilibre...". Il est donc rassurant que la roue tourne toujours et qu'on soit en constante évolution.
    • Aspects techniques: travail d'équipe, organisation, gestion (temps, argent, assistants), intégration des connaissances, de la théorie avec la pratique (via la recherche et le travail), solidarité (partage de l'information et des connaissances au nom de la science)
Dr Delorme - Directeur de la santé mentale au Québec. Entrevue pour Santé Québec 2014. À propos de la roue qui doit toujours tourner (3:35)

Recherche: le lien avec la vie

La recherche rime avec la vie, car elle vise l’avancement constante des connaissances dans le but d’améliorer l'expérience humaine: la vie. Ainsi, quoi de plus antidépresseur que faire de la recherche. On pourrait croire que le premier sujet de recherche fut probablement lié au thème de la santé.

L'éboration des connaissances à travers la recherche

Étudier une partie et y être le plus précis possible pour comprendre un tout et généraliser... C'est le lègue de Descartes. Cette inhérente et éternelle dichotomie est par contre déconcertante. Elle met en opposition le "Croire" (avoir ses convictions) et le "Se questionner" (demeurer critique). Autrement dit: Croire, mais être conscient de l’importance d’être Critique, c'est-à-dire d'être ouvert d’esprit. Donc c’est à la fois être ouvert et fermé d’esprit, être flexible et rigide... La discussion et la critique sont inhérentes à cette incontournable dichotomie liée à l’exercice de la recherche. Il faudra autant faire preuve d’ouverture d’esprit pour embrasser l’opinion de l’autre et d’audace et de courage pour continuer à explorer une voie nouvelle que vous êtes seul à croire (conviction) pour faire avancer la science et le savoir. Les connaissances et l'expérience se créent et s'affinent nécessairement au fil du va et vient des idées étudiés. Celles-ci paraissent si clairs à un instant, et si flou la seconde suivante. On dirait l'incessant mouvement des vagues qui génère le sable, ou le mécanisme de focus des appareils photos...

Mieux comprendre des principes en recherche grâce aux concepts en photographie

Biais de confirmation: voir ce qu'on veut voir, ce qui nous intéresse en variant différents paramètre de l'appareil: flou/précis, zoom/vue paysage, portait rapide/vision longitudinale, lente/rapide vitesse d'obturation...

Vue d'une partie vs vue d'ensemble (distance focale, ouverture du diaphragme) - Le bokeh
Focus (ouverture du diaphragme)
Les points d'intéret (distance focale)
Zoom: les perspectives (distance focale)
L'historique/les symptômes immédiat (durée d'exposition)
Saisir le moment/vue d'ensemble (durée d'exposition) Source

Ne pas simplement apprendre ou "prendre connaissance", mais chercher à générer et défier les connaissances

Projets en cours

    • Projets en cours (page sommaire des rencontres de recherche)
      • P1a - Recension des écrits PEP en lien avec la psychoéducation 1980-2016
      • P1b - L’appréciation du PPv2.0, un nouvel outil psychoéducatif à l’intention des patients avec un premier épisode psychotique
      • P2 - Analyse rétrospective sur le devenu des patients suivis et traités au Suivi Intensif Outaouais 2011-2017
      • P3 - Traitement multimodal (+/- methylphenidate) des SSx cognitfs et négatifs de la schizophrénie
      • P4 - Suivi hématologique par prise de sang capillaire et impact sur l'observance et la conversion au traitement par clozapine
      • P5 - Étude exploratoire sur l’acceptabilité et la faisabilité des interventions de pleine conscience assistées par la réalité virtuelle pour traiter la schizophrénie débutante
      • P6 - Podomètre et activité physique: stratégie d'activation par gestion des contingences (intégré à P3)
      • P7 - Projet web - Patient/famille partenaire - centralisation de l'information
      • P8 - Base de données - Clinique PEP
    • Mode d'utilisation
    • Compte rendu des rencontres

Collaborateurs

  • Ian Vachon
  • Amélie Fournier

Projets spécifiques

  • Dre Line Leblanc PhD, Alexis Delame
  • Dr Guy Beauchamp
  • Dr Stéphane Bouchard PhD, Catherine Brisebois, Dre Claudie Loranger PhD
  • Étudiants: Elaine Tan, Liana Corber, Ariane Sophie Painchaud, Peneloppe Anne Painchaud

Blogue de recherche

Posters et Publications

Poster AMPQ 2017 30 mai 2017.pdf
Poster AQPPEP Shawinigan - 6 octobre 2017.pdf